… et le Kintsugi !


Le KINTSUGI serait apparu à la fin du XVe siècle. C'est une technique relève d'une philosophie qui prend en compte le passé de l'objet, son histoire et donc les accidents éventuels qu'il a pu connaître. La casse d'une céramique ne signifie plus sa fin ou sa mise au rebut, mais un renouveau, le début d'un autre cycle et une continuité dans son utilisation. Il ne s'agit donc pas de cacher les réparations, mais de mettre celles-ci en avant.

 

Je m’en sers également pour créer de surfaces décoratives, une façon de “redorer" l‘histoire d'une pièce.


Bol en Kintsugi

Grés tourné

80,00 €

  • 0,34 kg

Gros Bol

80,00 €

65,00 €

  • 0,66 kg
  • disponible